montage efate 1montage efate 2

Welcam !...la bienvenue en Bislamar, la langue locale parlée par tous les ni-vans, trés fortement inspirée de l'anglais.

Efate est l'île centrale du Vanuatu, trés touristique puisque Port Vila reçoit tous les vols internationaux avant que les touristes puissent être dispatchés dans les autres iles constituant l'archipel. La ville est bien animée et propose tous les services et commerces d'une ville occidentale, ou tout est trés cher lorsqu'on arrive de Fiji...sauf le marché, authentique où choisir fruits et légumes frais est un vrai plaisir. On peut aussi y manger pour 400 vatu par personne (1 vatu=1 CFP=0.008€), un plat simple de riz/légume avec poisson ou boeuf en sauce aux choix. La qualité n'est pas extraordinaire et l'hygiène moyenne, mais l'accueil est sympathique et le rapport qualité/prix excellent. A comparer avec les restaurants classiques où un plat est en moyenne autour de 2500 vatu, sans rien d'extraordinaire contrairement à ce que peuvent affirmer les guides touristiques qui vendent la destination comme étant le sommet culinaire du pacifique...on a mieux mangé et moins cher à Fiji, et on mange infiniment mieux en Polynésie ou en Nouvelle calédonie pour le même prix. Mais ceci est anecdotique et ne doit en rien freiner les voyageurs, pourvu qu'on prévoit simplement un budget sortie et activité relativement élevé.

Chaque visite de site naturel ou même l'accés aux plages est en effet facturé sur l'île d'Efate. A commencer par les cascades de Mele au tarif d'accés dissuasif, trés belles au demeurant, mais totalement privatisées par une tribu locale et pas forcément fait dans le bon sens, la nature ayant plus à perdre qu'à gagner dans les aménagements de sentier et des abords, plus ou moins en chantier permanent. Le site de Blue lagoon dans l'est d'Efate est bien moins cher et plus naturel, et la redevance d'entrée raisonnable est justifiée par l'entretien de ce trou bleu magnifique où l'on peut jouer à Tarzan en se balançant d'une branche au bout d'une corde avant de plonger dans l'eau saumatre bleu turquoise.

montage efate 3

De nombreux commerces sont tenus par des chinois, et le kitsh associé au contrefaçon assez grotesque est omniprésent. Voir ci-dessus les fausses machines Singer, mais encore toutes les marques de surfwear les plus connues immitées et bafouées sous couvert des douanes locales, puiqu'à 500 vatu un short de surf de grande marque ou un simple toucher de tissu du même habit, ne peuvent laisser le doute sur la provenance douteuse du produit. Mais c'est le paradoxe d'Efate : l'authentique et le trompe l'oeil se cotoient, à l'image d'une économie à deux vitesses pour les touristes et les locaux, ou encore un système politique balbutiant et trop instable pour pouvoir donner tout l'éclat que mérite ce magnifique archipel, ex colonie franco britanique. 

montage efate 4montage efate 5

Nous restons un semaine au mouillage à Port Vila, et en profitons pour faire le tour de l'île en voiture, un vent de 30 noeuds étant prévu durant cette période. Nous découvrons la splendide et grandiose baie de la Havannah, où nous viendrons mouiller la semaine suivante. Nous faisons un arrêt déjeuner au "Wahoo bar", dont le deck surplombe la baie. Nous y dégustons de bons poissons fumés, spécialité des villageois qui n'ont ni électricité ni frigo par voie de conséquence. Ce bon met est accompagné de frites de Uru, le fruit à pain.

Sur la route, nous passons par Eton, un village typique de la côte est. Cette côte escarpée est balayée par le fort vent d'est et offre une nature sauvage, belle, intense et peu hospitalière, en opposition avec la douceur de la Havannah bien abritée des vents dominants au Nord ouest.

L'ile est peu habitée, la population étant essentiellement concentrée sur Port Vila. Heureusement, nous passons de temps en temps devant des troupeaux de vaches ou devant des chevaux qui animent les champs verdoyants de part et d'autre de la route. On sent qu'ici le potentiel de développement est énorme, avec une nature généreuse et de grands espaces vierges de l'empreinte humaine. 

Le beau temps revenant, nous mettons le cap sur la Havannah dans un premier temps, avant de rallier Nguna l'ile la plus nord jouxtant Efate, notre porte de sortie vers Mallicolo, distante d'une petite centaine de MN...

montage efate 6montage efate 7montage efate 8montage efate 9montage efate 10montage efate 11montage efate 12montage efate 13montage efate 14montage efate 15montage efate 16